MEDEC 2010- Vaccinologie

Vacciner les populations à risque  Abonné

Publié le 19/03/2010
Au delà de l'aspect santé publique de la vaccination en population générale, on se dirige vers une vision plus personnalisée, où les médecins généralistes sont en première place pour identifier les sujets à risque.

La notion de groupes "à risque" conditionne certaines priorités vaccinales. Ce terme a diverses acceptations. Dans la première, il désigne certaines circonstances exposant à un risque infectieux particulier : professionnels de santé et infections à transmission respiratoire, éleveurs et zoonoses, voyageurs et fièvre jaune ou hépatite A...etc. Dans la deuxième acceptation, le risque concerne une éventuelle décompensation – d’une insuffisance cardiaque, d’une bronchite chronique… - à l'occasion d'une infection.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte