Une virulence sous haute surveillance  Abonné

Publié le 04/09/2009

Si, en métropole, le seuil épidémique n’est pas atteint (22 000 consultations/semaine, 15 % de prélèvements positifs), la situation est bien différente dans l’hémisphère sud, en plein hiver austral : 40 000 personnes contaminées (20 000 pour la seule Nouvelle-Calédonie) au 27 aout 2007 selon l’Invs et 5 décès dont 2 par pneumopathie virale chez des patients sans facteur de risque. La mortalité directe par syndrome de détresse respiratoire aigue (SDRA) pour H1N1 serait de 1 pour 10 000 cas (contre 1 pour 1 million pour la grippe saisonnière).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte