Une virose australienne potentiellement dangereuse

Publié le 26/07/2011

Le virus Hendra qui touche les chevaux a été détecté chez un chien en Australie. Ce saut d’espèces inquiète les services vétérinaires locaux. « C’est la première fois qu’un animal autre que le cheval ou qu’une roussette ou un humain est contaminé par le virus Hendra » a indiqué le chef des services vétérinaires de l’état du Queensland. Sur son site, l’OMS précise « Bien qu’on n’ait observé que de rares flambées, la possibilité de propagation du virus Hendra, ainsi que sa morbidité et sa mortalité potentielles pour l’homme, en ont fait un sujet de préoccupation pour la santé publique ». Ce virus provoque une maladie grave, voire mortelle, chez le cheval. Il peut se transmettre à l’homme à partir du cheval. Les hôtes naturels de ce virus sont des chauves-souris frugivores qui contaminent l’eau ou les aliments des chevaux. Onze équidés sont décédés depuis la nouvelle flambée qui a débuté en juin 2011. Aucun homme n’a été infecté jusqu’à présent. Lors des précédentes épidémies qui ont toutes eu lieu en Australie, quatre des sept personnes infectées sont décédées. Cette virose n’a ni traitement curatif ni vaccin préventif.


Source : legeneraliste.fr