« Une transformation du paysage en oncologie »  Abonné

Publié le 13/05/2011

Le Pr Antoine Carpentier (Hôpital Avicenne, Bobigny) indique des avancées significatives en biologie moléculaire. L’identification d’une mutation permet une meilleure classification des gliomes mixtes. « Cette mutation est probablement à l’origine des événements responsables de la tumorigenèse d’une partie des gliomes » a indiqué le Pr Carpentier. Cette mutation IDH (isocitrate déshydrogénase) affecte le métabolisme de la cellule au niveau du cycle de Krebs et elle est présente dans tous les gliomes mixtes et les oligodendrocytomes mais pas dans les autres tumeurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte