Rhumatologie 2001-2009

Une spécialité qui bouge  Abonné

Publié le 18/12/2009
L’objectif est de prendre de vitesse les processus pathologiques destructeurs.

Les biothérapies des rhumatismes inflammatoires

Pour le Pr Thierry Thomas, « c’est ce qui a le plus bougé dans notre spécialité ». L’avènement des biothérapies avec les anti-TNF alpha a été la deuxième révolution après l’introduction du méthotrexate il y a 20 ans. Les biothérapies ont métamorphosé l’approche des rhumatismes inflammatoires. Elles ont permis l’élaboration d’un nouveau discours auprès des malades dont la plupart apprennent leur diagnostic en pleine vie active et professionnelle. Aujourd’hui, on poursuit deux objectifs : d’abord, mettre la maladie en rémission.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte