Une semaine test pour mesurer la grogne  Abonné

Publié le 05/03/2010
MG-France, Union Généraliste, le SNJMG et l’Union collégiale appellent les médecins généralistes à ne pas télétransmettre lundi, puis à fermer leurs cabinets jeudi. L’UNOF et le SML ne s’associent pas à ce mouvement, mais peaufinent leur stratégie.

Crédit photo : ©PHANIE-GARO

Les actions arrivent en forme de coups de semonce. Et devraient continuer à s’égrener tout au long des mois de mars et d’avril, préviennent les quatre syndicats à l’origine du mouvement. Première étape, invitation à cesser toute télétransmission lundi 8 mars. « Ce type d’action ne passe pas inaperçu auprès des caisses d’assurance-maladie », souligne le co-président d’Union généraliste, le Dr Claude Bronner, passablement irrité par le « montant ridicule de 5 centimes par feuille de soin » que propose de reverser l’assurance-maladie aux généralistes qui télétransmettent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte