Une secrétaire médicale en garde à vue pour des fausses ordonnances d'IVG

Publié le 30/01/2013

Une secrétaire médicale travaillant chez un gynécologue de Stains (Seine-Saint-Denis) a été placée en garde à vue, la semaine dernière, parce que soupçonnée d’avoir falsifié des ordonnances pour des avortements. Une enquête pour « faux et usage de faux » avait été ouverte après la plainte d'une patiente en avril 2012, puis du médecin. La secrétaire médicale aurait demandé à la patiente de payer entre 180 et 250 euros après une consultation préalable à un avortement expliquant que cet argent était lié aux frais de l'intervention et leur serait remboursé par la Sécu. Ensuite, elle rédigeait, sans en avoir le droit, des ordonnances et feuilles de soins pour des IVG à domicile alors que les interventions étaient en fait réalisées en clinique moitié moins chères. Au moins vingt patientes auraient été ainsi sollicitées par la secrétaire médicale.


Source : legeneraliste.fr