Didier Tabuteau

« Une rupture idéologique considérable »  Abonné

Publié le 18/12/2009
Directeur de la Fondation Caisse d’Epargne pour la Solidarité et responsable de la chaire santé de Sciences Po, Didier Tabuteau a fait partie des cabinets Kouchner et Aubry. C’est notamment lui qui a préparé la loi sur les droits des malades. Il commente les résultats de notre enquête.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Le Généraliste : Que vous inspirent les réponses des généralistes à notre sondage ?

Didier Tabuteau : Le score très important réalisé par l’item « médecin traitant » à la première question est compréhensible ; c’est un dispositif majeur qui a marqué l’ensemble de la profession. Tous les autres points qui sont évoqués sont des pointillés dans l’évolution du cadre de l’exercice, il est donc assez logique que les réponses ressortent de façon équivalente. Hormis l’EPP, tout le reste est à peu près au même niveau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte