Adolescents

Une rentrée sous le signe du rattrapage ?  Abonné

Publié le 11/09/2009
En pleine période de pandémie grippale, la couverture vaccinale des adolescents est loin de faire la une. Pourtant, la prévention des maladies infectieuses dans cette population « laissée pour compte » reste d’actualité - ce d’autant qu’à peine un tiers d’entre eux sont réellement à jour…

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Une moyenne de deux consultations par an, de rares vaccinations en milieu scolaire, des maladies considérées à tort comme bénignes, des convictions idéologiques … autant de raisons expliquant l’insuffisante couverture vaccinale des adolescents français récemment soulignée, entre autres, par l’InVS (1). La mise au point d’un calendrier vaccinal « spécial ado » et destiné aux médecins (2) est l’occasion de rappeler une situation française guère satisfaisante….et la possibilité de plusieurs solutions de rattrapage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte