Médecin-patient

Une relation avant tout humaine Abonné

Publié le 17/02/2012
Une relation avant tout humaine


©SPL/PHANIE

La relation entre le médecin et le patient reste basée depuis toujours sur l’écoute de son patient et le dialogue, et ce, quelle que soit la pathologie concernée : acné de l’adolescent, allergies, diabète, douleur, hypertension, vaccination… Une approche malheureusement peu enseignée sur les bancs des facultés, qui permet pourtant un abord plus juste de la maladie.

Acné : le complexe de l’adolescentTraiter une acné chez un adolescent est souvent complexe, d’une part car la demande de soin n’émane pas toujours du jeune. D’autre part, car l’adolescent souhaite guérir vite et sans contrainte, ce qui n’est pas compatible avec le traitement de cette pathologie. Toutes ces notions devront être bien expliquées, avec un suivi rapproché, pour la réussite du traitement. Lorsqu’un jeune vient consulter pour de l’acné, le médecin devra avant tout cerner sa motivation à se soigner. Car celle-ci n’est effectivement pas toujours présente. Il est fréquent que le jeune…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte