Une réforme en demi-teinte ?  Abonné

Publié le 28/01/2011

?En 2007, la Haute Autorité de santé a proposé plusieurs scénarios de « remise à plat » des ALD. Le premier consistait en une « simple » actualisation médicale des critères d’admission. Le second proposait une refonte partielle du dispositif et visait une meilleure homogénéité en termes de reste à charge financiers avec, notamment, un resserrement de l’ALD sur des situations cliniques de gravité avérées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte