Une prison de l'Hérault innove en matière d'aide aux toxicomanes

Publié le 07/02/2013

Une nouvelle thérapie a été mise en place pour aider les détenus à lutter contre les addictions aux opiacés, dans une maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone près de Montpellier. L’étude est présentée ce jeudi lors d'un congrès organisé à Montpellier par l'APSEP (Association des professionnels de santé exerçant en prison). L’innovation consiste en un médicament sublingual, le Suboxone, qui a le principe du Subutex, avec en plus, un anoxone, une sorte d'antidote de l'héroïne, selon le Dr Fadi Meroueh, chef du service de l'unité sanitaire de la maison d'arrêt. 55 toxicomanes ont accepté d'essayer le nouveau produit dont 31 ont donné leur accord pour participer à une étude réalisée par une éducatrice extérieure à la maison d'arrêt. Habituellement dans les prisons, deux possibilités sont proposées aux toxicomanes comme traitement substitutif de la dépendance aux opiacés : la Méthadone et le Subutex. Inconvénients: si la Méthadone « peut être à l'origine d'un surdosage mortel », selon le médecin, le Subutex peut « être reconditionné pour du trafic ».


Source : legeneraliste.fr