Une pression artérielle trop basse augmente les risques d’infarctus du myocarde

Publié le 31/08/2016
tension

tension
Crédit photo : IAN HOOTON/SPL/PHANIE

Attention à la tension ! Une nouvelle étude recommande la prudence sur les traitements prescrits pour abaisser la tension artérielle. En effet, les travaux menés par le Pr Gabriel Steg, du service de cardiologie de l’hôpital Bichat semblent prouver qu’une pression artérielle trop faible est associée à des conséquences graves chez les patients coronariens stables. Les résultats de ces recherches sont publiés le 30 août dans la revue the Lancet et ont été présentés au congrès de la société européenne de cardiologie à Rome.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)