Supplémentation calcique

Une prescription pas si anodine ?  Abonné

Publié le 29/04/2011
Largement prescrite chez les patientes ménopausées, la supplémentation calcique a été suspectée par certains d’augmenter le risque d’événements cardiovasculaire. Un nouveau travail publié dans le BMJ relance le débat

Neuf ans après sa parution, l’étude WHI fait encore parler d’elle ! Avec cette fois-ci une nouvelle analyse conduite par J Bolland et al suggérant un risque accru d’événements cardiovasculaire sous supplémentation calcique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte