Une pneumonie peut masquer un cancer  Abonné

Publié le 05/03/2010

Sur 40744 patients de plus de 65 ans hospitalisés pour une pneumonie, 9,2 % ont eu par la suite un diagnostic de cancer pulmonaire. Le délai moyen entre le séjour hospitalier et le moment du diagnostic de néoplasie était de 297 jours, seulement 27 % des patients concernés ayant pu bénéficier d’un diagnostic dans les 90 jours.

Mortensen et al. Am J Med 2010.


Source : Le Généraliste: 2517