Une pharmacienne poursuivie après avoir vendu des médicaments périmés  Abonné

Publié le 25/03/2011

Une pharmacienne du Nord, soupçonnée d'avoir vendu des centaines de boîtes de médicaments destinés au recyclage, dont certains périmés, a été mise en examen pour escroquerie et fausses facturations. Elle encourt cinq ans de prison.

Le nouveau patron de l’Afssaps, le Pr Maraninchi, a décidé « d'en terminer avec l'opacité » et a promis de mettre rapidement en ligne les propos des experts des commissions d'autorisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte