DMLA

Une pathologie en accès direct Abonné

Publié le 06/03/2009

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) reste davantage une pathologie de spécialité que de médecine générale du fait de l'accès direct à l'ophtalmologiste mais les généralistes ont un rôle crucial dans le dépistage et le suivi après traitement.

Première cause de malvoyance en France avec un million de sujets concernés, pourtant, « devant des troubles de la vision chez un sujet âgé, je pense plus à la cataracte qu'à la DMLA » reconnaît le Dr Jean-Michel Abib, médecin généraliste à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Pour lui, cette pathologie ophtalmologique reste du ressort de médecin spécialiste car, avec l'accès direct pour cette spécialité, « les patients consultent directement un ophtalmologiste ». Il estime aussi ne pas bénéficier d'informations suffisantes sur les dernières avancées thérapeutiques de cette pathologie pour…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte