Une page d’amour  Abonné

Publié le 10/04/2009
Le Roman de Jeanne, Isabelle Delamotte, Belfond, 348 pages, 19,50 euros.

La rencontre de Jeanne et de Zola commence comme un roman misérabiliste. Très vite, la jeune couturière deviendra la muse de l’écrivain adulé en son siècle, mais sera condamnée à vivre au secret, dans l’ombre et la lumière du grand homme. C’est cette vie cachée que le romancier a transposé dans ses œuvres majeures incarnant le héros de ses plus fortes pages tout en dissimulant son identité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte