Une ovulation post-contraception d’urgence ?  Abonné

Publié le 10/11/2010

L’ulipristal acétate peut-il déclencher une ovulation retard chez les femmes sous pilule ? C’est en effet un risque, qui est d’ailleurs notifié dans l’AMM du produit, et des études sont en cours à ce sujet. Car « la molécule est un modulateur spécifique des récepteurs à la progestérone (SPRM). Elle se fixe donc sur les mêmes récepteurs que la pilule œstroprogestative, et peut réduire son efficacité », explique Christian Jamin*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte