Cancer de la prostate

Une nouvelle stratégie de dépistage  Abonné

Publié le 25/09/2009
Les propositions de l’AFU préfigurent sans doute les prochaines recommandations.

Si le cancer de la prostate reste un réel problème de santé publique (le nombre de nouveaux cas a été estimé à 62 245 pour la seule année 2005 en France), parallèlement, l’avancée des moyens diagnostiques et thérapeutiques explique l’abaissement de sa mortalité de plus de 23 % entre 1990 et 2003.

Organisée sous l’égide de l’Association française d'urologie (AFU) et dans le cadre de la Semaine Européenne de l’Urologie, la 5ème Journée Nationale de la Prostate a permis cette année :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte