Psoriasis

Une nouvelle génération de biothérapie ciblée  Abonné

Publié le 12/05/2010
La commercialisation de Stelara® offre une alternative aux traitements biologiques des psoriasis modérés et sévères.

Crédit photo : ©MARAZZI/SPL/PHANIE

atteint 2 à 3% de la population européenne. Dans ses formes sévères, le psoriasis est très invalidant et ses répercussions sur la qualité de vie sont très lourdes. L’ustekinumab (Stelara®), biothérapie d’origine exclusivement humaine, est le chef de file d’une nouvelle classe thérapeutique, celle des anti-interleukines 12 et 23. Cet anticorps monoclonal cible un nouvel axe physiopathologique, les chaînes protéiques communes à l’IL12 et 23.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte