Une maladie plus inflammatoire que mécanique ?  Abonné

Publié le 20/11/2009

L’obésité joue un rôle important dans l’arthrose des articulations portantes mais aussi dans l’arthrose digitale. Cette notion fait envisager la possibilité d’un rôle systémique de l’obésité dans la pathogénie de l’arthrose. « Le tissu adipeux sécrète des adipocytokines ou adipokines, qui jouent un rôle dans la sensibilité à l’insuline et le métabolisme glucidique et lipidique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte