Sexologie

Une innovation thérapeutique dans l’éjaculation précoce  Abonné

Publié le 31/05/2013
Avec la dapoxétine (Priligy®), on dispose pour la première fois d’un traitement ayant une indication spécifique dans l’éjaculation précoce qui occasionne une souffrance dans le couple.

Un homme sur trois est concerné par l’éjaculation précoce (EP). Toutes les tranches d’âge sont affectées par ce trouble sexuel à l’origine d’une souffrance importante à la fois personnelle et pour le couple. Sa physiopathologie est encore mal connue. Les progrès des connaissances médicales dans ce domaine indiquent que l’EP résulte d’un phénomène complexe neurobiologique dans lequel la sérotonine joue un rôle de premier plan.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte