Traitements

Une initiative internationale pour booster la recherche

Publié le 20/07/2012

Bien qu’efficaces, les antirétroviraux ne sont pas la panacée. Si ces traitements, mis au point dans les années 90, permettent de contrôler le virus du sida, ils ne sont pas en mesure d’éradiquer l’agent pathogène. « On estime que, pour chaque personne qui démarre un traitement, deux sont nouvellement infectées », souligne la Société internationale sur le sida (SID) qui vient de dévoiler, en marge de la Conférence de Washington, sa nouvelle stratégie visant à guérir l’infection. La SID, a en effet élaboré, au cours des deux dernières années, une nouvelle stratégie résultant de la collaboration entre 34 chercheurs de renommée internationale. Le prix Nobel de médecine, le Dr Françoise Barré-Sinoussi (Institut Pasteur) et future présidente de la SID a déclaré, lors de la présentation de la feuille de route : « la science nous dit depuis un certain temps qu’il est désormais réaliste de pouvoir guérir l’infection du VIH et que le moment est venu d’essayer de mettre au point un moyen de parvenir à une guérison ». Mais comment ? Quelques pistes de réflexion ont été d’ores et déjà évoquées par la SID comme, notamment, la thérapie génique (qui pourrait modifier les cellules du patient pour les rendre résistantes aux attaques du virus), ou la vaccination thérapeutique. Mais avant toute chose, les scientifiques souhaitent déterminer les raisons pour lesquelles le VIH persiste à l’état latent chez les patients traités par antirétroviraux… et trouver le moyen de l’éradiquer.


Source : legeneraliste.fr