SI « Le Généraliste » en septembre 1910

Une hystérique qui se crucifie

Publié le 11/09/2015

« Le Dr Witry (de Trèves-sur-Moselle) rapporte, dans la “Revue de l’hypnotisme”, un fait curieux. Le 8 janvier, on trouva à Turin une domestique nommée Olympia Jeannos, étendue sans connaissance sur son lit. Elle avait voulu s’infliger le supplice du crucifiement. Ses mains et ses pieds étaient transpercés par des clous énormes ; sur la tête et sur la poitrine apparaissaient de nombreuses plaies provenant de coups. La jeune fille, qui était originaire de la vallée d’Aoste, s’était soumise à ce martyre pour une cause futile.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)