Une hirondelle, pas le printemps  Abonné

Publié le 20/03/2009

Vous l’avez peut-être remarqué, ce vendredi 20 mars, c’est le printemps ! Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, on trouvera dans l’actualité quelques signes de renouveau pour la médecine générale. L’affaire de Grenoble est une de ces bouffées d’oxygène, suffisamment rares pour qu’on s’y attarde un instant. Pour la première fois, un confrère de la Drôme qui cotait Cs sur ses feuilles de soins, a en effet obtenu gain de cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte