SPÉCIAL THERMALISME

Une formation spécifique  Abonné

Publié le 13/01/2017
Il y a un regain d’intérêt des médecins pour se former à la médecine thermale. Cette formation s’acquiert soit par une capacité d’hydrologie en deux années, soit par un diplôme interuniversitaire de médecine thermale dispensé dans plusieurs facultés dont celle de Montpellier. « Cela représente une quarantaine d’étudiants par an » indique le délégué général du CNETH. Dans le PLFSS 2017, il est prévu un avenant sur le salariat optionnel qui permettra aux établissements thermaux de salarier les médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte