Si « Le Généraliste » était paru en mars 1915

Une extraction dentaire sous la mitraille

Publié le 14/03/2015

« Sir Douglas Haig, qui vient d’être nommé général dans l’armée anglaise et possède une réputation légendaire de froide témérité, a été, lors des batailles de la Marne, le héros d’une aventure qui mérite d’être rapportée.

Il fut subitement pris un matin d’une terrible rage de dents. En hâte, on télégraphia à Paris à un dentiste auquel il voulait confier sa mâchoire et le praticien partit sans retard.

L’automobile qui le conduisait atteignit les lignes de feu. Trois obus vinrent successivement l’endommager et une marmite finalement lui brisa une roue. La boîte à instruments du dentiste fut projetée au loin et on eut toutes les peines du monde à la retrouver.

Après une longue marche à pied, l’opérateur parvint enfin au quartier général de Sir Douglas Haig, non sans avoir été à plusieurs reprises pris pour un espion et interrogé en conséquence. Il trouva l’officier, quoique souffrant, en train de déjeuner, impassible au milieu des obus qui pleuvaient et c’est sous la mitraille, dans le bruit assourdissant des canons que le praticien enleva, d’une main un peu moins ferme que d’habitude, la dent mauvaise. »

(La Chronique médicale, mars 1915)

Source : legeneraliste.fr