Accord-Lipid

Une étude en demi-teinte  Abonné

Publié le 09/04/2010
Si les résultats finaux ne sont pas à la hauteur des espérances, Accord-Lipid est rassurant sur la sécurité d’emploi de l’association fénéofibrate-simvastatine. Dans le sous-groupe ayant une dyslipidémie mixte, il y a un bénéfice cardiovasculaire.

Accord-Lipid a voulu savoir si la combinaison fénofibrate et simvastatine était plus efficace que la statine seule dans la réduction des évènements cardiovasculaires dans un groupe de 5518 patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire. Le fénofibrate a été choisi parce que des analyses en sous-groupes ont montré des effets bénéfiques supplémentaires de cette molécule chez des patients souffrant de diabète de type 2 ou d’une obésité abdominale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte