Une découverte prometteuse dans l’Alzheimer

Publié le 08/01/2011

Des chercheurs français associés à des collègues américains ont annoncé avoir publié une découverte sur les récepteurs des cellules nerveuses du cerveau humain, ouvrant de nouvelles perspectives thérapeutiques pour certaines maladies comme Alzheimer. Cette découverte porte sur «les moyens chimiques» pour «modifier la localisation des récepteurs au glutamate», des modifications qui apparaissent «dans certaines pathologies du cerveau comme les maladies d'Alzheimer ou de Huntington», a expliqué à l'Agence France Presse Daniel Choquet, le directeur de l'Institut interdisciplinaire des neurosciences (IINS) de Bordeaux (sud-ouest de la France). Les travaux ont été menés par l'IINS, en collaboration avec le Bordeaux Imaging Center (imagerie nanoscopique) et une équipe de chimistes du Massachusetts Institute of Technology (MIT, USA). Publiée le 26 décembre dans Nature Chemical Biology, revue scientifique britannique de référence, la découverte ouvre des «perspectives thérapeutiques nouvelles qui pourraient déboucher dans 5 à 10 ans», a estimé Daniel Choquet, qui estime que la compréhension des mécanismes étudiés permet d'envisager la «réversibilité» du processus en cause dans certaines maladies du cerveau.


Source : legeneraliste.fr