Si « Le Généraliste » était paru en  mai 1919 

Une curieuse lettre de Bretonneau sur le paiement de ses honoraires

Par
Publié le 26/05/2016
Histoire

Histoire

Le célèbre médecin tourangeau envoya de sa maison de campagne de Palluau, le 29 août 1854, cette curieuse lettre qui peut se lire comme une spirituelle page de philosophie médicale et, en même temps, comme un tableau fort exact du rôle social et philanthropique que doit jouer le médecin.

« Madame,

votre seconde lettre m’a été remise par Madame X qui a pris soin de l’accompagner d’une quittance de 400 francs et dans l’intention de ménager mon temps, elle n’avait laissé que mon nom à mettre au bas de cette quittance.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)