Une cure d’austérité pour le DPC ?

Publié le 20/12/2011

Le CNPS s’inquiète de l’avenir des fonds conventionnels dédiés à la formation continue des professionnels de santé qui feraient les frais selon lui du prochain plan d’austérité. L’intersyndicale des libéraux de santé rappelle que le dispositif de financement actuel a été obtenu en contrepartie de l’application des tarifs opposables. Le CNPS prévient le gouvernement dans un communiqué que «toute atteinte à cet acquis conventionnel majeur serait un casus belli» pour les libéraux de santé qui n’hésiteraient pas alors à se mobiliser.


Source : legeneraliste.fr