Une croissance structurelle  Abonné

Publié le 20/02/2009

Les demandes d’ALD (affections de longue durée) ont augmenté de 6 % en 2006. « C’est celle qui augmente le plus parmi toutes les ALD » indique le Dr Altman. Et la tendance n’est pas près de s’inverser. L’épidémie de diabète dépasse même les prévisions récentes des experts selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire 2008. Aujourd’hui, le taux de prévalence se situe à 4 %. Il y a donc 2,5 millions de français traités pour diabète en France dont seulement 1,5 million en ALD. L’âge moyen est de 65 ans avec une légère prépondérance masculine (52 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte