Une consultation contraception chez le généraliste  Abonné

Publié le 05/02/2010

Recevant mardi matin un rapport de l’IGAS sur « l’évaluation des politiques de prévention des grossesses non désirées », la ministre de la santé a annoncé que le gouvernement va donner aux mineures la possibilité de consulter gratuitement et anonymement un médecin généraliste volontaire pour accéder à la contraception, en particulier dans les territoires ruraux où l’accès aux centres de planification est difficile. En outre, le rapport pointe que les IVG ne sont pas toujours réalisées de façon précoce en fonction des régions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte