Une charte pour que généralistes et psys hospitaliers s’entendent mieux

Publié le 22/04/2014

Entre généralistes et psychiatres hospitaliers tout devrait s’améliorer bientôt. C’est en tout cas ce qu’on peut souhaiter après la signature d’une charte en ce sens entre le Pr Pierre-Louis Druais, président du Collège de la médecine générale et le Pr Christian Müller, président de la Conférence des présidents de CME des CHS. Comme le rappelle le Collège, "les "troubles mentaux sont devenus le deuxième motif de recours aux médecins généralistes et le premier pour les personnes âgées de 25 à 60 ans". Et dans ce contexte , "le constat récurrent est fait tant par les usagers que par les professionnels eux-mêmes reste d'une insuffisance d'échanges et de collaboration."

La charte vise donc à optimiser les articulations entre médecin traitant et médecin psychiatre correspondant. En huit points, elle vise notamment à ce que le second s’assure "de l’existence et de l’identification d’un médecin généraliste traitant", et elle organise un accès téléphonique direct du généraliste à un psychiatre sénior de l’équipe hospitalière. La charte s’attache aussi à la transmission d’information "systématiquement et dans les délais les meilleurs" à destination du médecin de ville et prévoit des échanges d’internes entre services de psychiatrie et généralistes maîtres de stage.


Source : legeneraliste.fr