Périndopril/amlodipine

Une alternative rationnelle chez l’hypertendu, coronarien ou non.  Abonné

Publié le 18/03/2011
Les propriétés spécifiques de la stratégie périndopril/amlodipine expliquent la protection supplémentaire apportée chez l’hypertendu, coronarien ou non, au-delà du seul contrôle tensionnel.

La baisse tensionnelle optimale constitue le facteur pronostique primordial chez le coronarien. La bithérapie est le plus souvent nécessaire et les recommandations européennes de 2009 reconnaissent pleinement l'intérêt de l'association IEC/inhibiteur calcique. La stratégie périndopril/amlodipine bénéficie d’un rationnel fort, avec une synergie d'effet confirmée en 2010 dans l'étude EUROPA-CCB et une réduction de 46% de la mortalité totale (p=0.01).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte