Douleurs neuropathiques

Un vrai casse-tête  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 18/03/2016

Pour les douleurs neuropathiques, « les informations sur le choix d’un médicament sont encore plus cruciales dans la mesure où les antalgiques classiques n’ont pratiquement aucune efficacité et où nous devons expliquer les raisons de la prescription d’antidépresseurs ou d’anti-épileptiques. Certaines personnes refuseront ce type de traitement, comme d’autres refuseront les opioïdes forts ; il faut respecter ces choix et ne pas imposer de molécules qu’ils ne prendront de toute façon pas ! », explique le Dr Cantagrel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte