Kératose actinique

Un traitement court avec Picato®  Abonné

Publié le 08/03/2013
Le mébutate d’ingénol a obtenu son AMM en novembre dernier dans le traitement de la kératose actinique. Son avantage : une durée de traitement de seulement deux ou trois jours.

« La kératose actinique ne doit pas être prise à légère, ces lésions pouvant évoluer vers un cancer épidermoïde », prévient Jean Kanitakis (hôpital Édouard Herriot, Lyon). De plus, cette pathologie se heurte à des difficultés de diagnostic et d’évolution : «Il est très difficile de distinguer cliniquement une kératose actinique d’un cancer épidermoïde et, d’autre part, on ne peut pas prévoir quelle lésion de kératose actinique va évoluer vers un tel cancer » poursuit le dermatologue. Pour ces raisons, un dépistage précoce et un traitement efficace sont essentiels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte