Un tournant thérapeutique  Abonné

Publié le 08/04/2011

« Une révolution thérapeutique se prépare, avec l’arrivée très prochaine sur le marché des anti-protéases, qui sont les premiers inhibiteurs spécifiques de la multiplication du VHC, annonce le Pr Jean-Pierre Bronowiki (CHU de Nancy-Brabois), qui insiste toutefois sur le fait que cette nouvelle classe s’adresse uniquement aux VHC de génotypes 1.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte