Un tiers des séniors ont été exposés à des tâches pénibles

Publié le 15/03/2011

Travail répétitif, horaires de nuit, tâches physiques, manipulation de produits nocifs ou toxiques... Plus d'un tiers des personnes de 50 à 59 ans déclarent avoir été exposées pendant au moins 15 ans à des pénibilités physiques avec des effets sur la santé et l'emploi, selon l'enquête Santé et itinéraire professionnel, réalisée en 2007 et rendue publique par la Dares (études du ministère du Travail). Parmi les personnes de 50 à 59 ans ayant connu au moins dix ans d'emploi, 35% déclarent avoir été exposées à une ou plusieurs pénibilités: travail de nuit (9%), travail répétitif (11%), travail physiquement exigeant (23%), produits toxiques ou nocifs (12%). Par ailleurs, 40% des 50-59 ans indiquent avoir cumulé au moins deux pénibilités physiques durant leur parcours professionnel.

Les femmes (28%) sont moins concernées que les hommes (42%), à l'exception du travail répétitif. Les ouvriers sont les plus touchés: 58% d'entre eux ont connu au moins une pénibilité physique pendant au moins quinze ans ou plus. Viennent ensuite les indépendants (commerçants, artisans, agriculteurs) avec un taux de 43%.

L'étude observe que les personnes exposées à des pénibilités physiques sont moins souvent en emploi entre 50 et 59 ans et en moins bonne santé: 68% étaient sans emploi en 2007, contre 75% de ceux qui n'ont pas été exposés ou l'ont été moins longtemps. Parmi les seniors, la proportion de ceux qui sont inactifs et bénéficient d'une reconnaissance d'un problème de santé est de 14% pour les personnes qui ont connu trois pénibilités ou plus.


Source : legeneraliste.fr