Un tiers des porteuses de prothèses PIP les ont fait retirer

Publié le 08/12/2012

14 327 femmes ont bénéficié en France d'un retrait de prothèses mammaires PIP, selon le dernier bilan arrêté fin octobre par l'agence des produits de santé (ANSM) qui fait état de "ruptures" chez 3.290 d'entre elles. Les prothèses étaient intactes chez 7.919 femmes, soit 79% de celles qui avaient été explantées à titre préventif, selon l'agence. Le nombre de femmes porteuses de prothèses mammaires en silicone PIP en France est estimé à environ 30.000. Les retraits préventifs avaient commencé en mars 2010. Ils se sont accélérés depuis janvier dernier, à la suite de la décision du ministère de la Santé de proposer des explantations même sans signe clinique de détérioration de l'implant. L'agence a enregistré à ce jour un total de 57 cas d'adénocarcinomes mammaires chez des femmes porteuses de PIP (soit un de plus par rapport au dernier bilan). Mais elle continue d’affirmer que "les implants PIP ne sont pas associés à un risque plus élevé de cancer du sein ou d'autres formes de cancer que les autres implants mammaires", ni en comparaison avec les femmes qui n'ont pas prothèses mammaires.


Source : legeneraliste.fr