Un syndicat prend la défense des visiteurs médicaux

Publié le 18/01/2011

L'Unsa chimie-pharmacie a annoncé le dépôt d'une plainte avec constitution de partie civile «pour la défense de la profession» après que Martin Hirsch, ancien directeur de cabinet de Bernard Kouchner au ministère de la Santé et ancien directeur de l'Agence française de Sécurité sanitaire des aliments, a suggéré dans le Journal du Dimanche de «bannir» les visiteurs médicaux des cabinets. Le syndicat estime que les VM font figure de "victimes expiatoires" dans l'affaire du Mediator et que la suggestion de Martin Hirsch est «stupide et injurieux pour les salariés qui exercent avec conscience cette profession». Ils «ont la capacité et la formation nécessaire pour participer efficacement au bon usage du médicament», juge d’ailleurs l'Unsa, qui ne pense «pas que la mise au chômage de 20.000 salariés, directement et indirectement, puisse suffire à éviter de nouveaux Mediator».

Pour sa part, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a affirmé dimanche que les autorités allaient «encadrer encore la publicité des firmes et la visite médicale.» Quant à Christian Lajoux (président du Leem), dans un entretien aux Echos, il qualifie de «démagogique» la proposition de Martin Hirsch et souligne également que les VM ont une «conscience citoyenne qui n'a rien à envier à certains donneurs de leçons» et qui «permettent de faire remonter des éléments de pharmacovigilance».


Source : legeneraliste.fr