Si « Le Généraliste » était paru en septembre 1900

Un préjugé relatif à la variole : le prétendu bénéfice de l’âge

Publié le 16/09/2015

« D’après une opinion assez généralement répandue, les personnes d’un âge avancé seraient immunisées contre la variole. Les quelques faits que nous allons énumérer prouvent qu’il n’en est rien.

Sans rappeler l’exemple bien connu de Louis XV qui subit une atteinte de variole - une récidive – à 64 ans, il convient de ne pas oublier que l’illustre Lacépède fut mortellement frappé à 70 ans alors qu’il se croyait définitivement à l’abri du mal.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)