Un peu plus de femmes dépistées par mammographies

Publié le 07/04/2010

Le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein a progressé d’un demi-point entre 2008 et2009, d'après les données publiées par l'Institut de veille sanitaire (InVS). En 2009, 2 343 980 femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein, ce qui représente 53 % de la population cible. Un seuil auquel il faut ajouter les 10% des femmes entre 50 et 74 ans qui préfèrent un dépistage individuel, portant le taux de dépistage global à 65% de la population cible.

Concernant le seul dépistage organisé du cancer du sein, le taux de participation est en constante augmentation : 40,2% en 2004, 44,8% en 2005,49,3% en 2006, 50,8% en 2007, 52,5% en 2008.

La participation au dépistage organisé reste inégale selon les régions. La Haute-Vienne est le seul département français qui atteint 70%, pour les années 2008 et 2009. A l’inverse, Paris se caractérise par le taux de participation au dépistage organisé le plus faible (28,2%). Six départements (Cher, Landes, Loire-Atlantique, Lot et Garonne, Maine et Loire et Morbihan) ont un taux compris entre 65 et 70% ; et 22 départements se situent entre 60 et 65% de participation sur ces deux ans, soit 5 départements de plus qu’en 2008.


Source : legeneraliste.fr