C’est arrivé le 1er mai 1383

Un nouveau statut des barbiers

Publié le 01/05/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le métier de barbier-chirurgien remonte au Moyen Âge, alors que la chirurgie a été condamnée par l'Église au concile de Tours en 1163 ( « Ecclesia abhorret a sanguine » , « L’Église a le sang en horreur »).et que les actes chirurgicaux ne manquent pas et doivent pourtant être pratiqués.

Au fil des siècles, plusieurs édits royaux vont édicter les droits et devoirs des barbiers jusqu’à celui rendu le 1er mai 1383 par Charles VI dont les articles sont les suivants :

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)