Un nouveau Gardasil® à 9 valences

Publié le 19/02/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Un nouveau vaccin contre les papillomavirus humains (HPV) à 9 valences serait plus efficace que les vaccins précédents (bivalent et quadrivalent) et protégerait contre 90% des cancers du col de l'utérus, révèle une étude publiée mercredi dans le New England Journal of Medicine. Ce vaccin, le Gardasil 9, contient les valences du Gardasil déjà commercialisé (6, 11, 16 et 18) plus cinq autres valences oncogènes (31, 33, 45, 52 et 58). Il est commercialisé par le laboratoire américain MSD qui aussi promotteur de cette étude menée auprès de 14.200 femmes.

C’est une étude internationale de phase 2b-3 en double aveugle qui a été menée chez ces jeunes femmes âgées de 16 à 26 ans par l’équipe de la Broad Spectrum HPV Vaccine Study. Elles ont reçu tantôt le vaccin à 9 valences, tantôt celui à 4 à l’occasion d’une série d’injections à J1, M2 et M6. L’efficacité a été évaluée sur la protection contre les lésions de haut grade que peut induire le virus HPV. Les patientes ont été suivies sur 5 ans à un rythme semestriel sur des prélèvements labiaux, périnéaux, périanaux, endo et exocervicaux. Un test HPV et un frottis était réalisé en parallèle.

Au final, le taux des lésions de haut grade était de 0,1 personne/années dans le groupe 9 valnces par rapport à 1,6 dans le groupe quadrivalent. "Gardasil 9 présente le potentiel d'amener la protection générale contre le cancer du col de l'utérus de 70 à 90%, éliminant presque ce cancer chez les femmes vaccinées", indique Jack Cuzick de la Queen Mary University de Londres, l'un des auteurs de l'étude.

Le Gardasil 9 a été approuvé en décembre 2014 par l'agence américaine des médicaments pour une vaccination féminine de 9 à 26 ans et masculine de 9 à 15 ans.


Source : legeneraliste.fr