Ostéoporose

Un nouveau facteur de risque cardiovasculaire ?  Abonné

Publié le 17/06/2011

Les calcifications vasculaires constituent un facteur de risque indépendant de morbimortalité CV. Or elles partagent avec l'ostéoporose des mécanismes physiopathologiques communs qui interrogent sur le rôle de celle-ci dans le risque CV des femmes après la ménopause. Dans une étude cas-contrôle menée chez 34 femmes, l'ostéoporose s'associe à un risque 15 fois plus élevé de développer des calcifications de l'Aorte Abdominale (p=0.017) et de près de 7 fois d'avoir une EIM carotidienne ›0.8mm (p=0.034).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte