Allergie et cofacteurs environnementaux

Un mélange explosif  Abonné

Publié le 24/04/2009
Polluants chimiques ou biologiques, extérieurs ou domestiques, agents biologiques et modifications climatiques se conjuguent pour accroître leurs effets toxiques sur la fonction respiratoire et l'allergie.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

« L'allergologue, mais plus généralement tous les médecins suivant les patients allergiques se doivent d'être les sentinelles de l'environnement, et s'intéresser, au-delà des seuls allergènes, aux pollutions chimiques et particulaires qui potentialisent les réponses allergiques chez nos malades», explique le Pr Fréderic De Blay, président de la SFA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte