Si « Le Généraliste » était paru en avril 1912

Un médecin victime d’une cruelle mystification

Publié le 29/04/2015

Un médecin des plus connus à Paris et qui compte parmi ses clientes les plus jolies artistes parisiennes vient d’être victime d’une très cruelle petite plaisanterie. Il rencontra dernièrement chez des amis un brave homme très pauvre qui se plaignait de l’estomac, du foie et de la rate :

– Allez à Vichy faire une cure, conseilla le bon docteur…

– À. Vichy ! Grands dieux, Docteur, où prendrais-je l’argent !

Le bon docteur s’excusa et expliqua :

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)