Un livre électrochoc  Abonné

Publié le 03/04/2009

« Notre intention est d’appuyer là où ça fait mal. Mais « qui aime bien châtie bien », et si cela peut être salutaire pour une progression vers la qualité, et notamment dans le public, tant mieux », commente l’un des trois journalistes du Point, auteurs du Livre noir des hôpitaux, le Dr Jérôme Vincent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte